Le forum de tous les moutons d'agrément

de leurs éleveurs et bergers amateurs ou plus pros . Moutons de Corse ,de Jacob, de Soäy, Suffolk,Mérinos , Lacaune ,d'Ouessant, du Cameroun,ou croisés ... tous sont les bienvenus ..
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Mes Thônes et Marthod "de pacotille"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Bar'Quête
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau
avatar

Scorpion Localisation : Sud Ouest
Emploi/loisirs : Nature

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Mar 18 Aoû 2015 - 0:21

Des fois les transporteurs internationaux sont contents de remplir leurs camions pour re-remplir en cours de voyage.
Mais je ne sais pas où il faut s'adresser...
Pfff, sur leboncoin, pas moyen de demander à un particulier de faire le transport à moins cher?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.poneyclubdeclary.fr
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Mar 18 Aoû 2015 - 9:03

Pour l'instant, rien vu dans mon secteur élargi, sur le bon coin, n i côté bourgogne, ni coté touraine...
Revenir en haut Aller en bas
bucheron
Berger
Berger



MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Mar 18 Aoû 2015 - 9:20

Essaye de voir avec les éleveurs de bovins sélectionneurs. Il y en a pas mal dans ton coin et qui sont équipés d'une camionnette ou d'un camion bétaillère pour transporter leurs animaux quand ils vont sur les marchés ou les foires. Ceux-là n'ont pas peur de 4 heures de route et ils savent rouler précautionneusement pour ne pas abimer les animaux. Il doit y avoir ce qu'il faut pour trouver des adresses sur agri a ffaire, rubrique animaux puis bovins.
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Mar 18 Aoû 2015 - 12:54

Le hic, c'est que c'est pas 4h de route, mais au moins 6h (et encore, en voiture, et en ne roulant pas forcément à 90km/h tout le temps...).
Mais vais creuser de ce côté-là aussi !
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Jeu 20 Aoû 2015 - 22:21

Pas trouvé de contact d'éleveurs sélectionneurs, mais j'ai pris contact avec mon ancienne collègue dont l'ami est éleveur et fait des concours avec ses Blondes d'Aquitaine (est-il sélectionneur, va savoir), s'il a un camion bétaillère, il ne s'est pas empressé de me proposer ses services, mais je peux comprendre, c'est pas la porte à côté tout de même...

Sur le site Horsepooling, ça bouge un peu, une éleveuse de chevaux de la Creuse (!) s'est proposée de transporter mes ânes pour 350-500€, selon si elle trouve d'autres équidés à transporter entre chez elle et chez moi, ou entre la Touraine et chez elle, ou pas. Son camion bétaillère est adapté pour 5 chevaux, donc elle pense aussi pouvoir emmener quelques moutons ou boucs pour me délester un peu.

Reste à savoir si je reste sur ma réservation du camion pour chevaux (que je pensais initialement réserver sur 4 jours, 1 trajet Nanou + moutons/boucs, 1 trajet Tolstoï+Oural+agneaux de 8 mois) pour transporter pour ramener les moutons qui ne rentrent pas dans la bétaillère, à 320€ les 2 jours. A voir si c'est adapté...
Voilà un aperçu de la bête
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ou que j'opte pour un fourgon "classique", qui me reviendrait moins cher, avec plus de volume... mais moins d'aération.

Bon, pour rajouter au casse-tête, je pensais aussi faire un trajet avec du matériel, mais là où je pensais avoir 10-15 jours tranquille pour faire mes cartons, un ou deux aller-retours, le Maire m'a collé une réunion le 26/08 à 17hh, et une autre le 29/08 en journée... Plus la préparation d'un projet pédagogique, dossier que je n'ai jamais réellement constitué seule, puisque dans mes assocs précédentes, c'était un boulot collectif... Mais en tout cas, ses fichus réunions plombent totalement mon organisation, déjà bien mise à mal par la galère des recherches de transporteurs...
Revenir en haut Aller en bas
anipatchen
administrateur
administrateur
avatar

Cancer Localisation : Vosges
Emploi/loisirs : .
Humeur : paisible

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Jeu 20 Aoû 2015 - 23:47

Je ne peux pas t'être directement utile, mais je t'envoies mais plus belles pensées bisou19
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Sam 29 Aoû 2015 - 18:17

j'dois être "maudite", y'a pas à dire.
Avec la dame de la Creuse, on avait convenu d'une date, qui devait être jeudi et vendredi (avant-hier et hier, quoi). Mais cela dépendait de la météo, car elle ne pouvait pas laisser ses chiens seuls s'il y avait canicule.
mardi, je l'appelle pour savoir ce qu'il en était, et elle m'apprend qu'elle s'est cassé la patte et qu'elle ne pourra pas faire le transport des moutons/boucs et âne entier.
Moi, j'avais bien loué un camion 2 places pour les 2 hongres, mais trop la trouille de ne pas pouvoir y faire tenir les 3 ânes, et ne voulant pas en laisser 1 seul sur place, j'ai reporté au WE du 5-6/09, où j'aurais normalement mon samedi et dimanche "entier", pour faire les 800 bornes aller-retour.

Me dis que je vais tenter l'option de réserver un grand fourgon classique pour les transporter en partant cet après-midi, et faire le trajet avec eux demain, mais quand j'ai vu la chaleur ce matin, j'ai annulé la réservation, en pensant aller en Bourgogne avec ma voiture, histoire de ramener au moins 4 moutons, avec les fenêtres ouvertes. mais comme j'étais nase, qu'ils prévoyaient de grosses chaleurs pour demain, j'ai renoncé aussi...

Faut vraiment que je trouve une solution pour le WE prochain, car j'ai 3 moutons qui ont trouvé un passage pour aller se balader dans le jardin du monsieur qui me les accueille... il m'a appelé pour les déménager, je lui ai dit que je viendrais les bouger ce WE, et je suis dans l'incapacité de le faire... un ami a fait une clôture de fortune pour mieux les contenir, leur emmène du frêne en plus du foin pour les amuser un peu, mais bon, je vais commencer à faire chier sérieusement les personnes qui m'ont aidée cet été, avec mes bestioles à gèrer...
Revenir en haut Aller en bas
bucheron
Berger
Berger



MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Sam 29 Aoû 2015 - 21:18

Pas simple à gérer non plus ton histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Patgen
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau
avatar

Capricorne Localisation : Centre Bretagne
Emploi/loisirs : enseignante

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Jeu 3 Sep 2015 - 21:15

Alors alors, où en es-tu Carioline ? Tu continues l'aventure ? Bon courage à toi !
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Dim 13 Sep 2015 - 17:35

Alors, le WE dernier, j'avais donc loué le camion du centre équestre du Cher (2h de rute de la maison en Touraine) car la centrale de location me disait que je pourrais transporter les 3 dedans, mais bien évidemment une fois sur place, il semblait évident qu'ils n'y tiendraient pas, d'autant plus que le bas-flacn n'était pas réglable, c'était soit moit'-moit' et donc pas de place pour Nanou, soit collé aux parois, et là Nanou aurait foutu le bordel avec les autres, sans être sûre qu'ils aient bien de la place au passage.

Donc, j'ai opté d'utiliser le camion chevaux pour transporter les 8 moutons à l'arrière, et les 2 boucs dans la sellerie... Reste plus qu'à rapatrier les ânes, sauf énième rebondissement (y'a encore eu un contro'ordre vendredi dernier, d'un forumeux ânes de l'Yonne qui s'était proposé de transporter 1 ou 2 ânes, pendant qu'un ami transporterait le dernier), un transporteur équin de Saulieu devrait me ramener mes 3 Longues-Oreilles en Touraiine !
Revenir en haut Aller en bas
Patgen
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau
avatar

Capricorne Localisation : Centre Bretagne
Emploi/loisirs : enseignante

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Dim 13 Sep 2015 - 19:25

Bon, tu auras bientôt récupéré ton petit monde ! Tu as de la place pour les mettre près de toi ? Et ce nouveau boulot, tu t'y fais ?
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Lun 14 Sep 2015 - 21:51

un papy qui m'avait semblé franchement ronchon les 2 fois où je l'avais eu en Mairie me propose un pré dans le village, avec le hic que les gens ne veulent pas d'âne qui brait, hors, si Tolstoï et Oural sont silencieux à 2, Nanou brait plusieurs fois par jour et par nuit. Donc pas sûre que lui pourra aller là...

Sur les côteaux, à la sortie du village, mais au-dessus de maisons, quelque part, le Conseil Départemental a acheté des pelouses sèches, mais elles ne sont pas clôturéses, ni pour des ânes (mais j'ai mes clôtures mobiles), ni pour les moutons, mais j'y verrais bien Nanou et les moutons, le jour où j'aurais les moyens de clôturer (donc pas demain la veille !)...

Côté boulot, à la Mairie, même si je ronchonne toujours face au manque d'ergonomie du logiciel de compta, le travail de "secrétariat" me plaît assez. Au périscolaire, je sens bien que malgré tout mon arrivée comme "coordinatrice" reste en travers de la gorge de la dame qui a assuré l'intérim suite au départ de la responsable gravement malade en cours d'années. Pas vraiment antipathique, mais qui a du carafon...

Je ne sais pas si c'est voulu ou pas, mais le 1er jour, lorsque sur consigne de notre employeur, je lui ai demandé les clés pour ouvrir l'accueil moi aussi le matin, elle m'a donné un jeu de clés, certes. Mais quand je suis arrivée quelques minutes avant elle le lendemain matin, je n'ai pas eu moyen d'ouvrir le portail de la cour d'école, elle m'avait donnée que les clés des bâtiments, et donc, j'ai du attendre son arrivée...

comme elle avait besoin de ses clés de portail toute la semaine et que j'avais pas trop le temps de mon côté de les faire ds l'après-midi, ce n'est que ce WE que je suis allée en faire des doubles, des clés des portails. Ce matin, elle commençait à 7h30 et mon autre collègue et moi à 7h. Quand je me suis pointée pour ouvrir le portique à l'entrée du parking des cars, aucune clé ne correspondait. Ma collègue et moi n'avons pas pu ouvrir l'accès voiture... il a fallu que je lui demande une énième fois de me donner TOUTES les clés pour qu'elle daigne enfin me confier la clé en question...

Bon, restera à récupérer la clé de "son" armoire, mais c'est moins urgent côté fonctionnement !

M'enfin en attendant le téléthon, des copines de forum Terre-Neuve ont lancé un moutonthon sur Litchee : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] , ça m'avait mouillé un peu les n'oeils !
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Mer 16 Sep 2015 - 22:13

Hier, c'était le grand jour où mes ânes allaient enfin "rejoindre" mes moutons (sont sur la même prairie, mais sur des parcelles séparées). J'ai enfin trouvé le transporteur dispo pour me les amener, sont partis hier matin et arrivés en fin d'après-midi. Hier soir, j'ai pas trop eu le temps de me connecter, même si j'ai terminé le boulot un poil plus tôt pour aller voir mes bestiaux, même si le transporteur était déjà parti quand je suis arrivée.

Il est donc arrivé chez moi en Bourgogne vers 10h-10h30. Le voisin chez qui ils étaient, plus un autre couple de voisins, qui les gardaient régulièrement en mon absence, étaient présents pour aider à les charger. à 10h45, mon voisin me prévenait qu'ils étaient chargés tous les 3. Les 2 hongres dans le caminon, et l'entier dans le van tracté derrière. "ça a été nickel" m'a-t-il dit rapidement.

Comme je m'y attendais, le transporteur n'a pas mis 4h pour faire les 400 bornes (je sais vraiment pas comment il avait calculé), mais à 17h30 quand j'ai appelé le monsieur qui me garde les moutons et donc les ânes, il m'a annoncé que les ânes étaient installés dans leurs nouveaux quartiers, et qu'ils galopaient tous les 3... Le transporteur s'apprêtait à repartir.

Comme malgré la pluie récente, le sol n'était pas trop détrempé, le camion avait pu passer par le chemin le plus "pratique" et même rentrer directement dans la partie de prairie affectée aux 3 lurons, pour les descendre directement dans leur pré. Car j'appréhendais un peu que ce ne soit pas praticable, et que le monsieur et le transporteur aient en plus à gérer la marche d'approche en longe de la route à la prairie (parcelle au milieu des bois, doit bien y avoir 1km par le chemin "moins pratique".

Les 3 lascars sont donc ensemble, j'espère que Nanou n'embêtera pas ses copains, car je n'ai pas eu le temps de clôturer un coin "rien que pour lui", et je n'ai pas doublé les "wouat mille ha" ne serait-ce que par une hauteur de ruban électrifié. Jamais les ânes du monsieur n'ont cherché à se sauver, m'enfin, il n'a eu que des femelles et un entier, pas un entier et des hongres...

Nanou a un peu le cuir de la croupe à "vif", pas à sang. Je pense qu'il a du frotter sous la barre de fesses, ou s'acculer contre la porte. Mais rien de catastrophique. Par acquis de conscience, je devais passer lui mettre du chlorure de magnésium ce soir, mais j'ai fini tard à la Mairie, et comme j'ai déjà du mal à trouver la pâture en plein jour, j'ose même pas imaginer ce que ça donnerait à la nuit tombante hi hi hi ! J'irais les voir demain, ça sera à peine plus tard que ce soir, mais bon, j'aurais 5 bornes de moins à faire !

M'enfin, suis super soulagée de les savoir en Touraine, mes Longues-Oreilles ! Bon, reste à doubler en clôture la pature du gentil papi ronchon par précaution, de voir avec le voisinage s'ils ne sont pas trop contre la corne de brume d'un 3ème âne dans le coin, sinon, faudra que je mette Nanou ailleurs, parce que j'ai eu la preuve encore hier que même à leurs côtés dans la même pâture, il vocalise, cet âne-là ! Peux pas se taire comme ses copains, scrogneugneu ! Me facilite pas les choses !

Après, faudra les rapatrier de chez le monsieur à chez moi, mais là, y'a plus que "20 bornes", et il a un van 1,5 place, là, ça me choquera moins de mettre Toï et Oural dedans s'ils tiennent un peu à l'étroit, ou de faire 3 voyages s'il faut, pour les ramener... Un poil moins loin, ç'aurait été top, pour les avoir à l'année là-bas, à voir s'il me demande 70€/mois pour la location de son terrain ou 70€/animal/mois, là, ce serait moins sympa du coup ! Et à bvoir combien aussi mon papi grognon me demande pour sa pâture vers chez moi ! Pour rapatrier les moutons, ce sera dans ma voiture, en 2 aller-retours !
Revenir en haut Aller en bas
bucheron
Berger
Berger



MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Jeu 17 Sep 2015 - 8:35

Ca roule alors? rire04
Revenir en haut Aller en bas
Bar'Quête
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau
avatar

Scorpion Localisation : Sud Ouest
Emploi/loisirs : Nature

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Jeu 17 Sep 2015 - 10:25

:-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.poneyclubdeclary.fr
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Ven 18 Sep 2015 - 13:52

bucheron a écrit:
Ca roule alors? rire04
Presque...
L'idéal sera quand j'aurais tout ce monde plus vers mon village... mais oui, c'est déjà une grosse amélioration !
Revenir en haut Aller en bas
bucheron
Berger
Berger



MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Ven 18 Sep 2015 - 14:05

oui, c'est sur. Mais si tu n'as déjà plus 800km à faire pour gérer un problème, tu trouveras peut être enfin un peu de temps pour toi pour souffler un peu.

La stabilité, parfois, ça aide bien aussi pour voir l'avenir un peu plus clair. sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Ven 2 Oct 2015 - 23:17

Ce qui aide aussi un pneu, c'est que ça y est, Môman a découvert que j'avais embarqué 8 moutons avec moi en Touraine... reste plus qu'à lui annoncer que Nanou l'âne entier est devenu tourangeau lui aussi et que j'ai également 4 cochons dingues... lol!

E-Beeeeh, Fripouille, Léo et Loup sont arrivés dans mon village, chez une voisine qui a un peu de terrain à tondre. C'est elle qui a vendu involontairement la mèche. J'espère que les Bergers allemands concons des voisins ne viendront pas les emmerder, et que personne ne viendra me les piquer... Je commence déjà à dire à qui veut l'entendre que ce n'est pas une race à viande, qu'il n'y a rien à manger dessus, des fois que !

Frimousse, Iris, Jingko et le plus timide Jarod sont restés pour le moment chez le monsieur qui me loue ses pâtures, à 15-20 bornes de la maison...
Revenir en haut Aller en bas
anipatchen
administrateur
administrateur
avatar

Cancer Localisation : Vosges
Emploi/loisirs : .
Humeur : paisible

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Sam 3 Oct 2015 - 0:03

Merci pour les nouvelles . Ben dis donc quelle aventure la gestion d'une famille nombreuse hein...!
Ben ta Môman elle doit quand même bien savoir au fond comment est faite sa fifille non? A mon avis elle ne doit être vraiment qu'à moitié surprise geek

Quand je t'entend parler des autres j'ai quand même chaque fois un petit pincement et je me reproche un peu de ne pas en avoir pris deux...Mais bon c'est fait et aurait-ce été bien raisonnable...
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Sam 3 Oct 2015 - 0:11

Il aurait été tout seul, sûr que j'aurais fait des pieds et des mains pour que tu en prennes un 2ème. Mais là, il a suffisamment de compagnie !

Pour le reste, j'ai cru comprendre que les 4 béliers restés en Bourgogne resteront au refuge, sûre pour Gavroche, le plus vieux, et quasi certaine pour Hector, le frère d'H'Ulysse-Lulu. Et de mon côté, si j'ai laissé 4 zigues dans la pâture du village un peu plus loin, c'est plus une question de place, d'organisation pour voir comment monter éventuellement une clôture sur les côteaux à défricher, sans que ça me coûte un bras...

Bon, c'est sûr que si je parvenais à caser 2 moutons de plus, voire 4, mon budget ne s'en porterait pas plus mal, mais pour le moment, c'est pas à l'ordre du jour !
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Lun 23 Jan 2017 - 21:45

Coucou les Moutonneux.
la Ch'ti bourguignonne exilée en Touraine a retrouvé le chemin du forum...

Côté béliers restés en refuge en Bourgogne, aux dernières nouvelles, Hector, le frère de H'Ulysse-Lulu chez Anipatchen est décédé prématurément, sans que les responsables du refuge ne sachent bien pourquoi. Les autres vont bien. Chez ma frangine, Etoile, qui est chez elle depuis des années, a du être euthanasiée, elle la retrouvée très attaquée par les myases, son véto lui a dit qu'il n'y avait pas grand chose à faire. Emeraude reste donc toute seule chez elle...

En Touraine, cela fait plusieurs mois enfin que les moutons ont rejoint mes ânes dans mon village, chez le petit papi qui héberge mes Longues-Oreilles. Ca simplifie drôlement la vie, je n'ai plus 15 bornes ni la marche d'approche à faire pour les voir. Et le monsieur de 80 balais s'en occupe bien, je n'ai pas toujours le temps d'arriver avant lui pour nourrir ma troupe.

Si les ânes Tolstoï et Oural occupaient l'abri de ses anciens poneys, fermé sur les côtés, Papi avait insisté l'an dernier pour faire au moins un toit pour que (feu) Nanou, évincé par ses confrères, soit à l'abri de l'eau dehors.

Connaissant mes moutons, qui dormaient facilement sous la neige en Bourgogne, malgré leur bergerie bien abritée, je restais persuadée que ce simple appentis leur suffirait un peu dans un premier temps. C'était sans compter Tolstoï qui s'amusait à chasser les moutons de cette toiture... Et il est vrai que les courants d'air rabattaient un peu la pluie sur les côtés, risquant de mouiller les moutons abrités en périphérie, s'ils s'y abritaient. Alors Papi, il a demandé à ce qu'on double la surface de toiture. Soit.

L'aurait même fermé aussi les côtés pour pas que les moutons prennent froid, mais pour le moment, je préfère "investir" dans la bouffe que dans des tôles, même d'occasion, d'autant que même par les temps frisquets, je retrouve de nouveau mes "ronds" de moutons dans le pré,  alors que désormais ils ont une bonne surface d'abri, protégée de l'invasion des ânes par une clôture électrique sous laquelle ne peut pas passer Tolstoï, mais les moutons oui.

Je ne sais toujours pas si je fais bien ou pas pour les moutons, mais ils ne sont toujours pas confinés sous abri en hiver (les ânes non plus d'ailleurs), ils vont à leur guise encore dans l'ensemble du pré, même si l'herbe se fait rase.

J'envisage de restreindre un peu l'espace parcouru pour laisser enfin un peu reposer une partie du terrain, mais je n'ai que du ruban électrique pour scinder le terrain, pas sûre qu'en laine comme ils en ont actuellement, les moutons respectent le parcellaire...Faut aussi que je clôture les quelques petits 500m² que la mairie pourrait me laisser débroussailler, juste à côté de la pâture où sont mes bestioles. Y'aurait encore 500-800 m² juste à côté, chezun particulier, mais pas de réponse à ma demande d'y mettre mes loulous, dans sa "roselière"...

Voili voilou. Mes moutons Thônes et Marthod de Pacotille sont chouchoutés par leur papi adoptif, qui ne tarit pas d'éloges sur leur gentillesse "Moi, les miens, ils étaient sauvages, pas moyens de les caresser, c'est quand même exceptionnel, des moutons si câlins", même s'il peste un peu contre eux lorsqu'ils renversent la brouette chargée de foin... Et moi, je dois me hâter matin et soir pour le devancer,eh eh eh !

J'essaierais de mettre des photos récentes, mais celles que j'ai prise ces derniers mois sont sur la carte SD de mon smartphone, hs actuellement, j'espère pouvoir le faire réparer et extraire par la suite les photos, si la carte reconnaîit toujours le téléphone..
Revenir en haut Aller en bas
anipatchen
administrateur
administrateur
avatar

Cancer Localisation : Vosges
Emploi/loisirs : .
Humeur : paisible

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Mar 24 Jan 2017 - 10:42

Merci merci pour ces nouvelles pleines de vie sunny .
Tu as quand même une sacrée bonne étoile d'être tombée sur un Papi comme celui-là bisou19

Tu sais mes moutons sont dehors toute l'année aussi. Mais c'est vrai qu'ils ont le choix entre deux bergeries: une fermée sur trois côtés seulement qu'ils utilisent souvent et une en dur plus petite qu'ils utilisent surtout quand il pleut ou neige longtemps ou quand ça tempête.

En ce moment à cause de la neige et du très grand froid je ne trouve plus de "ronds" de moutons dans le pré; au vu des petits tas de crottes ils utilisent la bergerie en dur bien fermée la nuit et l'autre en journée.
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Mar 14 Fév 2017 - 14:39

ici, on n'a pas de grands froids comme chez toi ou même comme je pouvais avoir en Bourgogne. Si je trouve régulièrement des ronds d'herbe verte dans le givre, il est indéniable que les moutons se couchent quand même volontiers dans l'abri, plus qu'ils ne le faisaient en Bourgogne, je trouve. Bon, c'est vrai qu'en hiver, j'étais moins dehors pour voir si les moutons étaient ou non dans leur bergerie en journée ou de nuit.

Je ne sais pas si c'est le fait que la partie moutons est directement sur l'herbe, avec 20 cm de litière, alors que chez les ânes, c'est bétonné, avec peu de litière, car même avec 20 cm, le coin des ânes était humide en permanence, alors que je peux m'asseoir au sol chez les moutons sans que ce soit désagréable, alors que je cure les moutons à peine 1 fois par mois, chez les ânes toutes les semaines...

Pour les photos via téléphone, comme je le craignais, après la mise à zéro usine, il ne reconnaît plus sa carte SD, et celle-ci n'est pas reconnu par les autres médias, donc je crains avoir perdu la plupart des photos stockées dessus, sniffff !
Revenir en haut Aller en bas
carioline
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Poissons Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Animatrice environnement

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Ven 14 Avr 2017 - 23:34

Je trouve le temps de me connecter, un pneu...

Ces dernières semaines ont été riches en émotion...

Il y a près d'un mois, on a eu un coup de vent, le toit de l'abri des moutons s'est partiellement arraché. J'ai un peu "engueulé" mon papi ronchon, qui avait construit cet appentis quasi tout seul, car monsieur a pris le risque d'essayer de réparer ça, seul, alors que le vent soufflait encore très fort. Pas raisonnable du tout, d'autant qu'à 80 balais passés, il a trébuché en descendant de l'échelle et est tombé, sans séquelle à ce qu'il me dit, mais je persiste à dire qu'il a pris de gros risques...

N'étant pas dispo en semaine, c'est lui encore qui a fixé seul les tôles seulement déplacées, il me fallait juste trouver le temps de lui ramener 2 tôles de remplacement. j'ai pu lui ramener au bout de 3 jours, mais il n'était pas dispo le week-end suivant, et moi les autres, donc il est vrai que les tôles sont restées en attente quelques semaines. Mais à vrai dire, à peine les avais-je ramenée, qu'il m'avait dit qu'il ne savait pas si ça valait le coup de les mettre, vu qu'elles couvraient une partie finalement peu accessible aux moutons.

Bref, un samedi matin, j'arrive vers 10h, certes, après avoir dormi un peu plus tard qu'en semaine, avoir promené mes chiens qui' n'ont pas de jardin, et nourri mes rongeurs, pour éventuellement aider à réparer l'abri si le papi est disponible. Je le trouve en train de jardiner. Il m'apostrophe : "Il faut qu'elle vienne me voir, j'ai une mauvaise nouvelle à lui apprendre". Je pense immédiatement à sa vieille minette qui prend de l'âge, à sa chère toutoune, ou à son jeune chat qui pourrait s'être fait écrasé, et m'inquiète intérieurement pour ses animaux.
il poursuit : "Il faut que dans 8 jours, ses bestioles soient parties".
"Ah, vous avez vendu votre maison ? " (ca fait des années qu'il dit qu'il va vendre sa maison, elle est en vente sur un site de petites annonces, mais y'a pas de panneaux à vendre sur la maison, et la rare fois où il avait évoqué cette possibilité, il avait dit que de toute façon,j'aurais un mois pour trouver une solution).
"Non, non, ça peut plus durer. Ca va faire un mois que les tôles ont été arrachées, elles n'ont toujours pas été remontées. Et les bâches, ça fait romano sur les côtés. Ca peut plus durer, moi, je ne veux pas que ce soit le chantier chez moi. Donc, elle vire."
Là, je me sens franchement dans la merde. "C'est un poisson d'avril" (ben vi, on était le 1er avril.).
"Non, je suis sérieux, elle a 8 jours pour partir."

j'étais abasourdie. J'ai pas trouvé la force de lui rétorquer que l'abri, on l'avait mis là où lui l'exigeait (car moi, je voulais le mettre plus loin, dans sa grande prairie, pour pouvoir partager en quatre et faire des pâturages tournants), que c'était lui qui l'avait construit car il ne m'avait rien laissé faire, qu'initialement, moi, je ne voulais qu'un simple toit pour ne pas que les moutons prennent l'eau, et pas forcément fermer les côtés pour ne pas que ce soit la fournaise là-dessous en plein été, mais non, comme je n'avais plus de tôles pour fermer les côtés, lui m'avais fait acheter des bâches et il les avait mises sur les 3/4 restant. je trouvais ça moche, mais il n'en démordait pas, fallait pas que les moutons aient froids. Tant pis si en Bourgogne, ils étaient capables de dormir sous la neige malgré leur bergerie tout confort...

Pire, le samedi soir, quand je suis venue donner la ration du soir, il m'a dit :
"Lundi, je commencerais à l'avancer, je démonterais l'abri et poserais les tôles dans la parcelle communale, elle n'aura plus qu'à le remonter là-bas".
J'allais à une soirée, ben, j'avoue, je n'ai guère été enthousiaste ce soir-là, car c'est pas avec les 5000m² de pâture communale que j'allais assumer mes 8 moutons et 2 ânes...

Le dimanche matin,alors que je venais nourrir et commencer à remettre le site en état, j'envisageais de lui demander au moins un mois de délai, car j'avais commencé à chercher des solutions, et je n'en avais guère plus. Comme il n'était pas chez lui à mon arrivée, j'ai mis une lettre sur sa porte, et suis allée m'occuper de mes bestioles. Passé midi, en repartant chez moi, je l'ai croisé en train de rentrer.
"Bonjour. J'ai retiré les bâches de devant et de côté. La grande, je n'ai pas encore eu le temps de la retirer, elle peut encore rester un peu ou elle vous dérange vraiment ?"
"Ca la fait chier de déménager, hein !", me dit-il d'un air narquois et goguenard.
"Ben oui, forcément, c'est pas facile à trouver autre chose".
"Ben non, elle ne trouvera rien. Y'a rien d'autre par ici."
"C'est pas évident effectivement".
"Non, ce qu'il faut faire, c'est cet après-midi, remettre les tôles correctement, pour ne plus qu'elles s'envolent. Et trouver un système pour que les bâches ne volent plus au vent"
Et zou, il redémarre et va garer sa voiture.

Il va sans dire qu'à 14h j'étais chez lui, qu'on a passé l'après-midi à remettre les tôles en place. Mes bâches que j'avais retirées, il a voulu les remettre, en créant une paroi, moitié avec 2 de ses tôles ondulées couchées en longueur, moitié en grillage surélevé, pour restreindre le débattement des bâches, sur la partie du fond et du côté de l'appentis, faisant perdre au moins 80 cm de profondeur sur 4 ou 5 mètres de long sur l'arrière de l'abri, et au moins 80 cm de largeur sur 5 ou 6 mètres de long sur le côté, soit une petite surface, certes, mais qui profitait quand même aux moutons. Mais papi était content, donc j'ai fermé mon clapet, trop contente de n'avoir pas à déménager mes bestioles au final...

Je crois que ça a été le pire week-end de premier avril de ma vie...
Revenir en haut Aller en bas
mairesse annie
Fidèle au troupeau
Fidèle au troupeau


Balance Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Emploi/loisirs : Mère au foyer/passion animaux ferme
Humeur : Optimiste

MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   Sam 15 Avr 2017 - 8:21

Outch !... J'imagine le stress...

Que lui est-il passé par la tête à ce monsieur pour avoir un tel comportement ? scratch

Ce ne doit pas être évident d'être tributaire du bon vouloir de quelqu'un...

Bon courage et bon week-end...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes Thônes et Marthod "de pacotille"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes Thônes et Marthod "de pacotille"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes Thônes et Marthod "de pacotille"
» Pacotille, chatonne écaille de tortue
» La Thônes et Marthod
» Carioline et ses Terre-Neuve de Pacotille
» Didier, bélier Thônes et Marthod

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de tous les moutons d'agrément :: PRESENTATIONS :: Vos moutons-
Sauter vers: